Construire ou rénover de manière durable, est-ce abordable ?

Comment construire plus vert ?
Vous souhaitez faire un geste pour le climat, mais cela peut être plus facile à dire qu’à faire... Pour beaucoup d’entre nous, « durable » est en effet souvent synonyme de « plus cher ». Lors de la construction ou de la transformation d’une maison également, les techniques et matériaux durables semblent peser plus lourd sur le budget. Et pourtant, la construction (rénovation) durable peut être plus abordable que vous ne le pensez.

Jouez la carte de la simplicité

L’un des principes de la construction durable est de limiter autant que possible les besoins. Moins vous avez d’espace, plus vous réduirez la facture. Vous devrez non seulement acheter moins de matériaux, vous pourrez diminuer le montant de votre facture d’énergie et vous limiterez votre empreinte écologique. Dans la même optique, optez pour des plans de construction simples, également si vous rénovez. Plus vous pouvez utiliser des mesures standard, mieux votre portefeuille s’en portera !

Faites des économies sur les heures de travail

Même si vous n’êtes pas très bricoleur, vous serez étonné de découvrir tout ce que vous pouvez réaliser vous-même, moyennant un peu de travail de recherche. Nous songeons par exemple aux finitions – peindre les murs, poser du parquet – mais aussi au placement de l’isolation, par exemple. Vous pourrez ainsi conserver une partie de votre budget pour des matériaux un peu plus durables. Et si vous êtes un bricoleur hors pair, les postes que vous pourrez prendre en charge vous-même sont réellement très nombreux.

Renseignez-vous au sujet des primes

Pour encourager la construction/rénovation durable, plusieurs primes ont été introduites. La Région wallonne peut par exemple intervenir pour une pompe à chaleur, un chauffe-eau solaire, une chaudière biomasse ou un système de ventilation mécanique. La prime concerne toutefois uniquement les habitations qui ont plus de 15 ans et ont fait l'objet d'un audit préalable. Vous passez du mazout au gaz naturel ? Le gestionnaire de réseau peut également vous octroyer une prime pour une chaudière à condensation au gaz.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Apporter votre contribution ne se résume pas à « tout ou rien ». Vous ne serez donc certainement pas montré du doigt si vous vous en tenez aux combustibles fossiles. Car si votre maison est correctement isolée, vous ne consommerez peut-être qu’un tiers de ce que consomme votre voisin... Et même si vous utilisez encore une chaudière au gaz classique, l’environnement vous en sera reconnaissant. Si par la suite, vous souhaitez passer à une énergie plus verte, mais étaler l’investissement, placez dès aujourd’hui des radiateurs à ultrabasse température : ils peuvent être branchés sur une pompe à chaleur comme sur une chaudière traditionnelle.

Mettez l’accent sur le long terme

Il est vrai qu’à première vue, un investissement durable peut sembler ne pas être l’option la plus intéressante d’un point de vue financier. Mais gardez à l’esprit que les techniques et matériaux durables représenteront presque toujours une économie considérable à long terme. Vous dépenserez moins pour les entretiens et réparations et comme nous l’avons dit plus haut, votre facture d’énergie diminuera sensiblement. Construire/rénover de manière durable n’est donc pas forcément onéreux !

Inspirations

Allez, on joue !
Cinq jeux originaux pour s’occuper quand il pleut
30 janvier 2019
Fun
Des gestes pour sauver la planète
5 conseils pour vivre de manière durable à la maison
30 janvier 2019
La durabilité à la maison
Refroidir sans climatisation
Voici comment garder votre habitation fraîche sans climatisation
3 septembre 2019
Architecture de chaleur
Interview
avec des clients contents
5 février 2019
Interview
Faut-il purger votre chauffage par le sol ?
Entretenir un chauffage par le sol
16 décembre 2019
Chauffage par le sol